Accueil > Tests > Skydive : Proximity Flight - Test sur XBox Live Arcade (XBLA) par (...)

Skydive : Proximity Flight - Test sur XBox Live Arcade (XBLA) par Babou29

mercredi 16 octobre 2013, par Babou29

Skydive : Proximity Flight est un jeu de sport, plus clairement de wingsuit. Pour ceux qui ne connaissent pas, le wingsuit est un sport extrême dont l’objectif est de faire des sauts de différentes hauteurs, dans différents paysages, et pour seul outil un « costume palmé » permettant d’activer les forces de frottement et donc de pouvoir voler.

Skydive est développé par Gaijin Entertainment, studio indo-russe, à l’origine de Apache : Air Assault ou encore War Thunder, le jeu multijoueur gratuit en ligne (MMO free to play).

Tout d’abord, le jeu ne possède pas de mode histoire, il possède juste un mode solo. Il nous propose directement des défis, avec bien sûr des didacticiels, ou alors du « freestyle », un mode libre où l’objectif est de marquer le plus de points en effectuant le plus de figures.
Le réel intérêt du jeu est le mode multijoueur, où l’affrontement entre amis peut être très sympathique, même si quelques répétitions dans les défis sont à signaler. En outre, le studio a vraiment poussé le jeu dans les variétés des paysages, ce qui permet d’enchaîner sur l’aspect graphique.

Au niveau des graphismes, il faut, premièrement, remarquer la diversité des paysages rencontrés. Même si la plupart des missions se déroulent en montagne, les changements entre haute montagne neigeuse, crêtes rocheuses ou forêts de mélèzes et de sapins sont très bien réussis.

La texture, pour un jeu avec un développement peu élevé, et une console en fin de vie, est tout simplement remarquable. Je n’ai même pas remarqué de clipping alors que l’objectif et le plaisir du joueur est d’aller le plus vite possible.

Un inconvénient est à remarquer même si il ne gêne pas forcément la plupart des joueurs car il se trouve lors du gameplay en 3D. En effet, lorsque l’on joue avec ce format, qui est d’ailleurs très impressionnant, quelques images n’ont pas été converties ce qui rend parfois l’écran flou ou un peu lent.

De ce qu’on en retient, c’est que SkyDive marque un bon point sur cet aspect très important pour l’appréciation du joueur.

Enfin, au niveau du gameplay et de la prise en main, le jeu est plutôt original car il utilise la reconnaissance de mouvement de la manette Dualshock, ou le PlayStation Move.

Malheureusement, si vous possédez le Move, je vous conseille vivement de l’utiliser pour une raison très simple : La reconnaissance semble parfois un peu superflu et les tous les boutons, exceptés L2/R2, ne servent à rien. Ces deux boutons permettent d’activer l’adrénaline lorsqu’elle est disponible. Le bouton principal de la croix nous sert juste à déplier le parachute à la fin de la descente. Pour revenir à la reconnaissance, la manette est très efficace lorsqu’il s’agit de tourner une fois. Mais lorsqu’il faut slalomer, zigzaguer, et donc enchaîner les virages, elle ne suit pas forcément et a la facheuse tendance de nous envoyer dans le décor.

Les développeurs ont pensé à un outil très pratique, qui permet de tricher certes, c’est le retour en arrière. En effet, il est possible, lors d’un virage raté, ou d’un anneau dans les modes défis, de choisir le moment du parcours où l’on souhaite reprendre. Très pratique lorsque la manette n’en fait qu’à sa tête.

A côté de ça, le jeu reste très simple et est destiné à tous. Il s’agit la plupart du temps d’aller d’un point à un autre en franchissant soit des anneaux dans des endroits spécifiques, soit sous forme de course contre la montre, ou alors contre des adversaires (qui je rappelle, est bien plus amusant en ligne).

Note : 14/20

Répondre à cet article


Xbox One S : date de sortie - Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse Echange de jeux vidéo

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0