Accueil > Tests > Dishonored - Test sur XBox 360

Dishonored - Test sur XBox 360

mercredi 7 novembre 2012, par Webmaster

"Dishonored" est la bonne surprise de l’automne 2012, les français Arkane Studios (propriété de l’éditeur Bethesda) ont pondu un FPS d’infiltration riche et subtil. Dans ce test nous chercherons à savoir si ce jeu est très bon ou seulement excellent, dure labeur !

Gameplay :

Vous incarnez Corvo Attano, ancien garde du corps de l’impératrice récemment assassinée et évidemment vous êtes accusé à tort de cet attentat. Jeté en prison, des comploteurs vous délivreront et c’est la vengeance qui motivera la suite de votre aventure. Dans la ville de Dunwall dans un semblant de 19ème siècle vous irez de meurtre en meutre au milieu des ruines d’un empire en cours d’effondrement et des conséquences de la peste qui fait des ravages dans la population.

Les niveaux sont à la fois assez guidés, mais donnent une bonne impression de liberté, avec des possibilités immenses pour se cacher, entrer/sortir des batîments, utiliser les toits, les ruelles, les égouts, etc... Le nombre de méthodes d’assassinat semble infini tant le gameplay est souple pour arriver à ses fins entre les armes, les pouvoirs et l’architecture intelligente des niveaux.

Les armes et les technologies du jeu sont assez futuristes, avec la présence de flèchettes anesthésiantes, des champs de force électriques pour bloquer des passages, ainsi que le piratage par court-circuits. Armes blanches et à feu sont bien évidemment présentes pour les combats les plus tendus.

Les pouvoirs magiques : Tout d’abord il y a le déplacement rapide en avant ou en hauteur par téléportation (Outsider). La possession des rats et des personnages, permet de se déplacer discrètement, de passer un endroit difficile, ou de mettre la cible à assassiner dans une position dangereuses. Le pli temporel permet de manipuler le temps. Et la vision des ténèbres, donne la possibilité de voir à travers les murs, les angles de vues de ennemis et les sons. Et pour finir le contrôle des rats à proximité pour attaquer et créer une diversion. Tout ces pouvoirs sont limités par une jauge de mana qui se recharge doucement.

Vos ennemis : gardes, rôdeurs infectés par la peste ou forces spéciales possédant également des pouvoirs, vous mèneront la vie dure. Même leur intelligence artificielle n’est pas exempte de défauts.

Il est possible d’affiner sa façon de jouer au cours du jeu en spécialisant son personnage vers les capacités d’infiltration ou celles du combat. L’exploration complète des niveaux apporte pas mal de bénéfices pour le personnage en rammassant des bonus, voir découvrir des quêtes annexes et peut-être des ennemis cachés.

Et plusieurs fins différentes vous sont proposées suivant la dose de violence que vous aurez utilisé durant le jeu, car oui il est possible de finir le jeu sans même tuer personne !

Graphismes :

"Dishonored" se déroule dans univers industriel de la fin du 19ème siècle inspiré des villes britanniques. C’est véritablement une ambiance très solide et rigoureuse qui rappelle fortement, au niveau de la qualité et de la précision, le merveilleux univers de Bioshock.

Sur les textures, la frame rate et les effets spéciaux, "Dishonored" n’est pas une tuerie technique, mais le soin apporté à sa réalisation est grandiose, ça tournera bien sur tout type de machines PC, mais sur consoles la fluidité est plus relative, due aux limitations des machines.

Musiques et Sons :

Le doublage des voix en français est intégral et de grande qualité. Les musiques se limitent à l’ambiance sans un thême très précis, elles savent rester très discrets pour préserver l’ambiance d’infiltration.

Bilan :

Trop bon, trop court ! Les 10 heures de jeu passent à grande vitesse ! La direction artistique et un gameplay d’une richesse et d’une liberté exceptionnelle font de "Dishonored" tout simplement un des meilleurs de 2012, à posséder absolument.

Note : 18/20

Répondre à cet article


Xbox One S : date de sortie - Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse Echange de jeux vidéo

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0