Accueil > Tests > Borderlands 2 - Test sur XBox 360

Borderlands 2 - Test sur XBox 360

mercredi 3 octobre 2012, par Amano

Il aura fallu attendre presque trois longues années pour voir débarquer la suite de ce FPS qui avait créé la surprise avec son premier opus. Il est donc sorti le 21 septembre 2012, toujours édité par Gearbox et publié par 2Kgames, ce nouvel opus nous surprendra t’il autant que son ainé ? Au premier abord on peut noter qu’il reste toujours dans la même ambiance. Graphiquement et musicalement il n’y a pas de changement. Et je vous rassure tout de suite le coté ouf et complètement décalé est toujours bien présent. C’est déjà un grand soulagement n’est-ce pas ?!

De retour sur Pandore

Cinq ans après la fin du précédent épisode, la planète est dirigée par l’infâme Beau Jack. C’est le fumier dans toute sa splendeur et il compte bien, le prouver grâce à un alien maléfique, et mettre tout le monde au pas. Ceci est arrivé après la découverte d’une nouvelle arche. Beau Jack a lancé une campagne de recrutement pour ceux qui veulent l’explorer, puis il s’arrange pour faire disparaitre tous les volontaires, afin de garder cette découverte pour lui. Vous en faites partie, et vous serez laissé pour mort dans un magnifique décor enneigé. Vous serez secouru par Clap Trap (un robot apparaissant dans le premier opus). Et vous voici à le suivre afin de faire tâter du couteau à l’infâme Beau Jack. Bon le scenario n’est pas digne de Shakespeare mais il est présent et tient la route malgré tout.

En route pour l’aventure

Vous serez amené, comme dans le premier, à choisir entre 4 personnages. Salvador le défourailleur : brute épaisse de son état, il est là pour tout dégommer. Maya la sirène : elle sera un support confortable en multi. Axton le commando : équipé de sa tourelle il est solide et fiable. Zéro l’assassin : furtif et spécialiste du tir longue distance et en combat rapproché. Chaque perso ayant, bien sûr, des compétences qui lui sont propres et dans son style. Perso j’ai une préférence pour Zéro mais Salvador n’est pas mal non plus. Par exemple leurr3 de Zéro fait apparaitre une copie et se rend invisible pendant 5 secondes afin de... faire ce que vous voulez. L’arsenal du jeu est vraiment très étendu et diversifié contentant des armes à feu de tailles et de capacités différentes. Vous aurez aussi divers boucliers et des items de régénération. Au fur et à mesure de l’aventure, vous pourrez apprendre de nouvelles compétences afin de rendre votre perso unique. Le skill tree étant aussi très étendu et diversifié, il se compose de trois volets différents selon votre perso. De plus, en finissant des défis vous gagnerez des jetons. Ils vous serviront à augmenter des stats comme par exemple la précision des armes. Voici encore un élément qui vous permettra d’adapter votre perso à votre style de jeu.

Tous des clones ?

Vous pourrez customiser le look de votre perso en changeant sa tête ainsi que sa tenue. Grâce à un choix conséquent, votre perso ne ressemblera pas aux autres, aussi bien dans l’apparence que dans les compétences. C’est agréable de ne pas être qu’une série de clone sur une aire de combat.

Encore de la diversité ?

Vous aurez de la diversité dans les modes de jeu. Outre le mode histoire, vous aurez un mode multi (online ou local) de 2 à 4 joueurs. Et plus on est nombreux et plus les ennemis le sont aussi. En parlant des ennemis, ils sont en partie nouveaux, et sont toujours diversifiés et nombreux. L’IA est bien conçue, et les ennemis n’ont pas le QI d’une huitre. Ils se planquent, esquivent, et même se replient si besoin est. Votre perso gagne toujours des niveaux au fur et à mesure de tous ses kills. J’ai failli oublier de parler des véhicules qui sont eux aussi customisables.

En bref

Eh bien je dois dire que ça déchire grave, et que la joie du premier se retrouve bien dans ce second opus. Il y a toujours un grand nombre de missions secondaires, et les possibilités d’évolution de votre perso sont très complètes (ce qui le rapproche vraiment d’un véritable RPG). L’accord son/image est vraiment parfait, et ce côté déjanté est une pure merveille. Ce jeu se veut particulièrement accessible à tout le monde quelque soit votre inspiration vidéo-ludique. Enfin quand je dis à tous, je veux dire à tous ceux qui ont plus de 18 ans bien sûr. Cela pulse quand vous êtes seul, et en multi et bien ça hyper pulse. Pas vraiment de défaut à ce soft même s’il est proche de son prédécesseur. Au final c’est peut-être bien ce que lui demandait, cette proximité.

Pas vraiment de surprise pour la note : 18/20

Ah !!! Enfin du très lourd dans notre vie de gamer en 2012.

Répondre à cet article


Xbox One S : date de sortie - Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse Echange de jeux vidéo

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0