Accueil > Tests > Apache : Air Assault - Test Xbox 360

Apache : Air Assault - Test Xbox 360

lundi 6 décembre 2010, par Kurayami

Boeing, marque bien connue dans le domaine de l’aviation, et plus
précisément dans le transport de voyageurs avec ses avions de ligne, est
également connue dans le milieu militaire. La firme construit l’un
des hélicoptères de combat les plus répandus l’Apache AH-64, que l’on
retrouve en vedette dans Apache : Air Assault.

Gaijin Entertainment, en charge du développement du soft, et à qui on doit
déjà IL-2 Sturmovik, voulait relever le défi de reproduire une vraie
simulation de cet aéronef. Même si Apache : Air Assault ne croule pas sous la concurrence, le studio russe a mis les petits plats dans les grands pour nous offrir ce titre très attrayant.

Vous aurez le choix entre trois difficultés : entraînement, réaliste et
vétéran
En Entraînement, il vous sera plus facile de maîtriser l’hélicoptère
puisque les commandes sont "bridées", ce qui fait revenir l’engin dans sa
position horizontale après chaque manoeuvre. Ce niveau de difficulté
conviendra tout particulièrement à ceux qui n’ont pas l’habitude de ce
pilotage, reprenant également un ATH simplifié tout autour de l’écran.
En difficulté Réaliste, c’est déjà beaucoup moins coton. Comme son nom
l’indique, vous aurez droit aux commandes fidèlement reproduites de
l’appareil et il vous sera dès lors même possible d’effectuer un looping ou
bien une vrille, puisque l’Apache est un des seuls de sa catégorie à pouvoir
faire ces mouvements. Ce niveau de difficulté n’est cependant pas prévu pour les novices du genre et il leur faudra plusieurs heures d’apprentissage
avant de pouvoir prétendre à cette aventure.
Le troisième choix, Vétéran, sera quant à lui accessible une fois la
campagne solo bouclée, mais le moindre dégât vous fera redescendre sur terre en moins de temps qu’il ne faut pour le dire...

Une fois la difficulté choisie, trois modes de jeu s’offrent à vous. Solo, libre et multijoueur, respectivement nommés Campagne, Vol libre et
Opérations d’escadrons. Dans ces trois modes, il est possible de jouer en
coopératif avec un ami en local. C’est là un point fort du jeu puisque le
duo pilote/canonnier peut donc se faire en solo ou bien à deux, ce qui est
tout à fait délectable.

La première mission du mode Campagne vous fera découvrir les commandes de l’Apache. Si monter dans les airs et avancer est assez facile, le faire tourner est déjà plus complexe. Quand vous aurez fait quelques mouvements autour de la base, vous découvrirez ses possibilités offensives et là ça ne rigole plus. Une IA s’occupe cependant du canon si vous le souhaitez, ce qui est préférable au début.
Une fois le didacticiel terminé, on entre dans le vif du sujet ! Avec 16 missions au total, que vous pouvez refaire à volonté, vous parcourez des lieux variés totalement créés pour les besoins allant d’une chaîne de montagne à une plateforme pétrolière, en passant par une zone rappelant l’Amazone. Outre les environnements, les objectifs des missions seront également variés. On vous demandera de détruire ponts et tunnels pour stopper la progression terrestre des troupes ennemies, d’escorter les alliés au sol et leur dégager le passage, et bien d’autres encore. Tout cela aussi bien en pleine journée qu’au beau milieu de la nuit.
Au total, réussir toutes les missions devrait prendre environ 20 heures
pour un joueur confirmé. Vous aurez pu aussi débloquer un certain nombre de bonus comme des skins pour vos petits engins volants.

Le mode Vol libre vous permettra de régler tout un tas de paramètres chez les alliés et les ennemis, afin de créer le champ de bataille que vous
désirez. Vous pourrez choisir de n’avoir aucun ennemi et vous balader
librement ou même de mettre les ennemis en surnombre par rapport à vos
alliés. On regrettera cependant l’absence d’un véritable éditeur de mission,
ce qui aurait pu allonger grandement la durée de vie du soft.

Le mode Opérations d’escadrons permet de vous retrouver sur des missions différentes de celles du mode carrière, sur des maps spécifiquement conçues pour le multijoueur. Il est même possible de les jouer seul mais ça n’a toutefois pas grand intérêt.

Du côté des graphismes, rien à redire pour ce qui est de l’hélicoptère,
tant dans le cockpit qu’à l’extérieur. Les détails sont poussés et les
décors bien fournis. Les effets en combat sont tout autant réussis. Seul
bémol pour certaines textures de terrain qui auraient pu être moins
grossières.*

Conclusion

Apache : Air Assault est une simulation d’hélicoptères qui tient ses
promesses. Tout joueur peut s’y essayer (merci le niveau entraînement) même s’il faudra beaucoup d’entraînement pour certains avant de passer à la difficulté supérieure. L’équipe de Gaijin Entertainment nous propose une authentique simulation, qui sera pour les fans un réel plaisir vidéoludique. Ce n’est pas tous les six mois que sort un jeu de ce genre, alors autant en profiter.

Note : 16/20

Répondre à cet article


Xbox One S : date de sortie - Nintendo Switch - Sony Playstation 4 et PS Vita - Microsoft Xbox One - Jeux Vidéo PC - Jeux Vidéo Smartphone - Jeux Vidéo - Forum Cel - Cinéma, DVD et Blu-Ray - Mangas et Animation - Webou.com - Buffy, Angel, Firefly & Dollhouse Echange de jeux vidéo

SPIP | squelette | | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0